Consultation du public sur la gestion de l’eau et des risques d’inondation

Du 01 mars au 01 septembre 2021, vous êtes consultés sur

-le projet de schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (Sdage) du bassin Loire-Bretagne 2022-2027 et son programme de mesures,

-le projet de plan de gestion des risques d’inondation (PGRI) du bassin Loire-Bretagne 2022-2027

Vous pouvez faire part de vos observations au cours du 2ème trimestre 2021, et au plus tard avant le 01 septembre 2021.

Tous les documents de la consultation sont téléchargeables sur le site sdage-sage.eau-loire-bretagne.fr

Les observations recueillies seront étudiées par le comité de bassin, l’agence de l’eau et les services de l’Etat qui établiront, au 1er trimestre 2022, une version définitive du Sdage etu PGRI pour les années 2020 à 2027.

Eve Laroche Joubert une artiste en résidence au Moulin de Kéréon

Eve Laroche Joubert est une artiste à l’intersection de la sculpture, la performance, la danse, l’architecture et le design. Elle séjourne quelque temps au Moulin de Keréon pour se ressourcer et pense y faire des passages réguliers. Née à Nancy, elle a séjourné 15 ans à New York où ses sculptures sont exposées. Après des études aux Beaux-Arts elle a obtenu un premier prix au concours d’art et de design du Louvre. Artiste polyvalente elle imagine, conçoit et fait vivre ses créations en mettant en valeur ses sculptures par le mouvement et la danse. Elle peint également des tableaux.

L’artiste a aussi un penchant pour la peinture et le dessin.

Offre d’emploi

Si le magasinage t’intéresse, que le service client fait partie de ton ADN et que la polyvalence te parle

Alors zieutes un peu par ici

Nous recherchons un vendeur-magasinier H/F (CDD 5 mois mini)

Nous, c’est ARREMAD, entreprise de la métallurgie à taille humaine, équipementier pour l’agricole, l’industrie et le bâtiment.

Notre ADN :

  • La recherche de solutions pour répondre aux besoins de nos clients
  • La réactivité et la flexibilité dans la gestion de la fabrication
  • La mobilisation de notre équipe dans la réussite du projet d’entreprise

Ton job, ton challenge,

Tu mixtes ton emploi du temps entre le magasin et l’atelier :

préparation des commandes, tenue des stocks physiques et informatiques, chargement, déchargement, livraison des marchandises, conditionnement, entretien et organisation des rayons, accueil et vente

Ce travail quotidien, que tu mènes avec organisation et dynamisme, se fait en équipe ;

Toi, avant tout, tu es toi, avec un bagage technique et/ou une expérience en logistique.

Tu as le goût d’apprendre, tu es à l’aise avec l’informatique et tu aimes que ton job pulse.

Tu es investi dans tes missions, tu mets à profit, à chaque instant de ta journée de travail, ta rigueur, et ta mémoire, mais pas que, car ici nos flux sont nombreux et très courts donc tu sais être souple et tu oses sortir du cadre quand nécessaire pour offrir à tous, clients et collègues, un service au top.

Tu es doté de bonnes qualités relationnelles, tu es curieux, innovant pour apporter un regard neuf et contribuer à la productivité globale

La maîtrise de la conduite du chariot élévateur serait un plus.

A savoir

Poste CDD basé à Sizun, du lundi au vendredi en horaires de journée, rémunération annuelle brute entre 20 et 23 K€ selon expérience (+mutuelle +prévoyance)

Alors on se rencontre quand ?

Merci d’envoyer ton CV et ta lettre de motivation à anne.delaplace@arremad.com

DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL DÈS 50 ANS, UN TEST À FAIRE CHEZ SOI TOUS LES 2 ANS

Avec près de 45 000 nouveaux cas et 18 000 décès par an au niveau national, le cancer colorectal reste le 2e cancer le plus meurtrier en France.

Un test de dépistage efficace existe !

Il consiste à réaliser chez soi, tous les deux ans, un test de recherche de sang dans les selles.

Il permet de détecter des cancers à un stade précoce et des lésions précancéreuses, ce qui facilite les traitements éventuels et augmente ainsi les chances de guérison.

Il s’adresse aux femmes et aux hommes âgés de 50 à 74 ans car près de 95% des cancers colorectaux sont diagnostiqués après 50 ans.

En pratique, comment se passe le dépistage organisé ?

Tous les 2 ans, les femmes et les hommes âgés de 50 à 74 ans sont invités par courrier à se rendre chez leur médecin traitant qui leur remettra un test immunologique à faire à domicile. Dans le Finistère, le test peut aussi être obtenu auprès d’un pharmacien.

Il est important de parler avec son médecin d’éventuels antécédents personnels ou familiaux de polype, de cancer ou de maladie du côlon, car dans ces cas précis, le médecin proposera d’autres modalités de dépistage. De même, en cas de symptômes digestifs, consultez votre médecin traitant au préalable.

Simple, rapide et gratuit, ce test peut vous sauver la vie.

Il s’agit d’un prélèvement unique au moyen d’un dispositif constitué d’un tube hermétique duquel on retire un bâtonnet dont l’extrémité striée permet le prélèvement d’un très petit volume de selles. Le bâtonnet est ensuite replacé dans le tube. L’ensemble est conçu pour être pratique, hygiénique et garantir la bonne conservation de l’échantillon.

Avec ce test, le kit comprend une fiche d’identification que vous devrez compléter. Vous y trouverez aussi l’enveloppe T qui vous permettra d’expédier sans frais l’ensemble, test et fiche d’identification, au laboratoire d’analyses médicales dont les coordonnées figurent sur l’enveloppe.

Les résultats vous seront ensuite transmis ainsi qu’à votre médecin traitant.

Le test et son analyse sont pris en charge à 100%, sans avance de frais. La consultation chez le médecin traitant est prise en charge dans les conditions habituelles par la Caisse d’Assurance Maladie et la complémentaire santé, de même que la coloscopie en cas de test positif.

Vous avez 50 ans et vous n’avez pas encore reçu votre courrier d’invitation
au test de dépistage du cancer colorectal ? Vous vous posez des questions ?

Demandez conseil à votre médecin traitant, à votre pharmacien ou contactez l’antenne finistérienne du CRCDC Bretagne en charge du suivi des dépistages organisés au 02 98 33 85 10 ou par mail adec29@gmail.com

Détenteurs de porcs ou de sangliers

La peste porcine africaine (PPA) est une maladie hautement contagieuse des porcs et des sangliers. Sa progression chez les sangliers sauvages, chaque année plus nombreux, est responsable de sa diffusion en Europe de l’Est et du Sud-Est jusqu’en Allemagne. Elle a même fait un saut accidentel en Belgique de 2018 à 2020, et ce cas très probablement à la suite d’une contamination transportée par des humains.

Il n’existe ni vaccin, ni traitement contre cette maladie. Elle ne représente pas de danger pour la santé humaine mais entraine de sévères pertes économiques. Un seul cas déclaré en France fermerait toutes les frontières aux exportations. L’avenir de la filière porcine française en dépend. Soyons TOUS vigilants !

Dès que vous détenez un porc (ou plus), réglementairement, vous devez : 

✓ vous déclarer auprès de l’Etablissement Départemental de l’Elevage (EdE)page1image813351856

Détenteur d’un porc ou de quelques porcs, vous devez vous enregistrer auprès de l’Etablissement de l’Elevage (EdE) de votre département et respectez les mesures sanitaires face au risque de peste porcine africainepage1image813377264

EdE de Bretagne 29

Antenne du Finistère 

2 allée Saint Guénolé CS 26032

29322 QUIMPER Cedex
Tél. 02.98.52.49.59 

ede.identification29@bretagne.chambagri.fr

✓ respecter les mesures sanitaires suivantes :
Déclarer immédiatement tout cas suspect (perte d’appétit, fièvre, abattement, rougeurs sur la peau notamment sur les oreilles et l’abdomen) vivant ou mort à votre vétérinaire

Ne nourrissez pas vos porcs avec des résidus non traités ou des déchets de cuisine

N’introduisez pas de porc ou sanglier venant d’un autre pays (tout l’est de l’Europe est déjà infectée) et nettoyer et désinfecter tous les outils partagés avec d’autres éleveurs

Empêcher tout visiteur (surtout des chasseurs !) d’être en contact direct ou indirect avec vos porcs si cela n’est pas strictement nécessaire

Et surtout, si votre/vos porc(s) ont accès à l’extérieur ou sont en plein air, vos clôtures doivent être conformes au texte réglementaire résumé dans la fiche de l’IFIP. Ces clôtures doivent éviter tout contact direct ou indirect du/de vos porcs avec les sangliers

« Empêcher la propagation » + « Détecter les signes » + « Signaler les cas suspects » sont les bases de la campagne menée par l’Europe. Ces avertissements sont à retrouver, en détails, sur Ministère de l’Agriculture.